Révolution pour le permis de conduire

Publié le par Diana

Révolution pour le permis de conduire

           « Les ministres des Transports de l'Union européenne sont tombés d'accord pour créer un permis de conduire européen, valable dans tous les pays membres. Principale révolution pour la France : le permis ne sera plus délivré à vie mais devra être renouvelé périodiquement. »     

 

 

   => Un permis unique pour l’Europe          

          Les 25 ministres des Transports sont tombés d'accord pour créer un permis de conduire européen. En 2012 au plus tard, tous les nouveaux permis délivrés dans l'Union seront à ce nouveau format européen c’est à dire de la même taille qu'une carte de crédit. Pour éviter une opération trop lourde, les 200 millions de permis actuels seront changés mais progressivement avec une date butoir fixée à... 2032. 

  => Le cas de la France   

          Une révolution pour la France  : la validité du permis sera limitée. Le permis devra être régulièrement renouvellé mais chaque Etat sera libre de choisir la période de validité (10 à 15 ans) ainsi que les modalités de renouvellement (du simple renouvellement administratif avec changement de photo au repassage d’éventuelles épreuves).

 ==>  Lutter contre la fraude identitaire

         En proposant cette harmonisation, la Commission Européenne veut lutter contre la fraude aux identités étant donné que le permis est souvent utilisé comme une pièce d’identité. Ces nouvelles règles veulent aussi mettre un terme au « tourisme du permis de conduire ». En effet, il ne sera plus possible de repasser son permis dans un pays voisin (perdu après un délit par exemple) et de s’en servir dans son pays d’origine.  

 

 

         En principe, le texte adopté lundi doit repasser en deuxième lecture devant le Parlement européen dans le courant de l'année. Mais les eurodéputés s'étaient déjà dit prêts à entériner le texte si un accord était trouvé au niveau ministériel. Certains pays pourraient donc commencer à l'appliquer dès la fin de l'année.

 

 

                                                                           Source : L'Expansion, 27/03/2006

 

                                                                          

  

Publié dans Presse

Commenter cet article