Recrutement

Publié le par Olivia

Le CV rentre dans l’anonymat

 

         Mesure démagogique pour les uns, premier pas encourageant contre les discriminations pour les autres, le CV anonyme mobilise les agences de recrutement.

         Grand changement dans le monde du recrutement et des ressources humaines. Le 9 mars dernier, le Sénat a adopté un amendement au projet de loi sur l’égalité des chances, imposant le CV anonyme dans les entreprises de plus de 50 salariés. Le CV sera donc examiné dans des conditions préservant l’anonymat du candidat : sans photo, ni nom, ni adresse, ni âge, ni sexe et ni origine. Objectif : prendre exclusivement en considération les compétences lors du tri des CV.

        Des critiques n’ont pas tardé à se faire entendre du coté des cabinets de recrutements, qui rejettent la mesure. Ils considèrent celle-ci comme étant incompatible avec leur métier.

« Lorsque nous recrutons, nous avons besoin d’avoir le maximum d’informations sur les candidats pour défendre leur dossier. » explique Jean-François Roquet, patron du Syntec Recrutement. Alain Jammet, PDG du cabinet de recrutement FME Search s’y oppose également : « A mes yeux, quelqu’un qui m’envoie un CV anonyme, c’est qu’il a quelque chose à cacher »

        Néanmoins d’autres avis soulignent le positif de cette mesure en mettant en évidence l’avance sur les mentalités. «  Evidemment cette mesure dérange le monde du recrutement, qui va devoir s’interroger sur ses méthodes et briser les mécanismes inconscients de la discrimination. Certes, cette loi n’est pas la panacée, mais elle a au moins le mérite de poser le débat » estime Alain Gavand, PDG du cabinet de recrutement homonyme.

Mis à part le débat sur la légitimité de cette mesure, la question fondamentale du CV anonyme concerne les conditions de son application dans le monde de l’entreprise. Ainsi, les grandes entreprises devront passer par un traitement informatisé.

Il semblerait bel et bien que cette nouveauté ait des retombées positives. En effet, le premier assureur français Axa France affiche une hausse de candidatures de plus de 15%.

        Pour les PME, la voie des nouvelles technologies est peu envisageable, et il s’agira plutôt de charger une personne d’anonymiser le document avant sa soumission au DRH ou au patron. Dans ce cas, cette personne ne devra pas dévoiler les données du candidat si jamais la direction le lui demande…

       En conclusion, tous s’accordent sur la nécessité d’inscrire cet outil dans une démarche plus large. « Pour que le CV anonyme soit efficace, il faut évidemment sensibiliser et former tous les acteurs de l’entreprise à la diversité » résume Didier Pitelet, vice-président de Publicis Consultants RH.

 

 

 Source : Stratégies n° 1406 du 23/03/06

 

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Diana 29/03/2006 11:36

Merci pour la remarque et la réponse est non, je doute que ce soit fait exprès! Nous sommes plusieurs à écrire et nous ne nous concertons que rarement sur le contenu même. A l'avenir nous ferons plus attention!

Kynoo 28/03/2006 21:52

C'est fait exprès que l'article sur le recrutement soit en double ? En tous cas celui est bien traité, avec des examples.